www.influence-day.com

Focus. TABLE RONDE – ETHIQUE UN SPORT DE COMBAT


Guillaume LAFFITTE MSc International Strategy & Influence


Table ronde autour de l’éthique dans le sport et en quoi l’éthique est un sport de combat. Natalie MAROUN introduit cette conférence, puis interroge les invités Jean-Marc MORMECK et Gilles DELANOË sur les différents enjeux que soulève cette question : « L’ambition de notre table ronde est de tenter de comprendre ces concepts en nous fiant à l’expérience de nos 2 intervenants ».


Intervenants

NATALIE MAROUN  - Associée Agence Heiderich  

JEAN-MARC MORMECK - 6 fois Champion du monde de boxe,
Délégué Interministériel pour l’égalité des chances des Français d’outre-mer 

GILLES DELANOË. Associé Directeur conseil, Heiderich

L’éthique un enjeu pour les sociétés modernes (Natalie MAROUN)

 

Selon, Natalie MAROUN, nous vivons régulièrement secouée par de grands scandales financiers, politiques, sexuels et économiques, ce qui est symptomatique d’une longue période de crise.
Le monde du sport de haut niveau n’y échappe pas : dopages, chantages, scandales des paris truqués, affaires de corruption au CEO ou à la FIFA.
Natalie MAROUN nous pose alors la question : « Comment le sport de haut niveau combine-t-il l’éthique et la performance ? »

Dans un premier temps, les valeurs éthiques sont « un bouclier protecteur » qui pare aux excès du haut niveau : « le sport spectacle », voir le manque de performances de certains sportifs. Aujourd’hui, la question de l’éthique dans le sport se pose de plus en plus, jusqu’à la définition de nouvelles règles : « jusqu’à fixer donc ce que les pratiquants d’un sport ont le droit de faire ou pas ».
 
Les valeurs éthiques se rapportent également aux spécificités du sport, et ces valeurs sont identifiables à la performance sportive : « dans un contexte qui est propre à la performance sportive : le dépassement de soi, l’excellence, le franc jeux, en somme tout ce qui définit l’esprit sportif. »

Natalie MAROUN appuie son argument en citant Pierre DE COUBERTIN : « le sport n’est qu’un adjuvent indirect de la morale car chez l’athlète authentique il s’agit moins de faire du muscle que de forger du caractère ».  
 

L’éthique un combat autant individuel que collectif (Jean-Marc MORMECK)

Selon Jean Marc MORMECK l’essence même de son sport est le collectif : « un sport collectif parce qu’on a tout un staff autour de soi ».
Le principe du « vivre ensemble » est essentiel pour atteindre ses objectifs.
C’est une phase d’apprentissage, de construction obligatoire avec de bons et mauvais moments. C’est une forme de dépassement de soi physique et mental qui forge la moralité de la personne. D’après Jean-Marc MORMECK, c’est à ce niveau qu’apparaît l’éthique : « Et c’est là où l’éthique apparaît, parce qu’on dépend de celui qui nous enseigne les choses, on grandit et on acquière donc une moralité pour bien agir ».  
Le sport de haut niveau demande une grande capacité d’adaptation et de remise en question : « on monte des stratégies que l’on essaie d’atteindre, et qu’il faut modifier si l’objectif n’est pas atteint ». L’athlète qui n’est pas capable de modifier sa stratégie et qui change les règles du jeu pour réussir n’est pas éthiquement correct.

Cela demande à l’athlète de sortir de sa zone de confort : « Courage, ténacité, difficulté, sont propre aux entrainements et aux combats. Il faut utiliser toutes ces difficultés pour apprendre ». Il est essentiel d’être clair avec soi-même, de ne pas se mentir, pour ne pas regretter une victoire non méritée due à la prise de produits dopants.
 

L’éthique un combat humain (Gilles DELANOË)

Selon Gilles DELANOË, le sport est avant tout humain : « Le sport est quelque chose d’humain : homme, femme, faces à leur destin, et ils se fixent des objectifs pour réussir ». L’éthique permet de développer des valeurs d’unités, de courage, propre à soi-même. La beauté du sport c’est que ces valeurs s’appliquent à n’importe quelles disciplines. Dans les bons et les mauvais moments de performance, l’athlète doit faire rayonner ces valeurs et servir d’exemple.
 


Guillaume LAFFITTE MSc International Strategy & Influence




Suivez-nous








Derniers tweets
InfluenceDay : RT @ChanPerco: "L'intelligence artificielle permet d'augmenter les capacités de l'être humain ". Un bel interview franc d' @ArnaudLeRoux p…
InfluenceDay : Thibaud Debaecker. Perfluence Normalien, Docteur es Sciences, Thibaud intervient régulièrement sur les formations l… https://t.co/Eeb0HBDq3q
InfluenceDay : Perfluence Perfluence a développé une méthode innovante et un logiciel unique, Powerscope, pour aider les entrepris… https://t.co/veJF7BsEAi
InfluenceDay : Article n°424 La différence entre le N°1 ou le N°2 sur une affaire est bien souvent liée à une question de politiqu… https://t.co/IhuG3i25U4
InfluenceDay : 14 nov. 9h30. Inscrivez-vous ! Conférence à l'occasion de la Sortie du nouveau livre : Décoder l'INFO. Comment déc… https://t.co/aRP1KuIsSG