Portes ouvertes sur la Communication stratégique, la Media Intelligence et les Relations Publics




 Influence-Day Meetings














Amaury Bessard témoigne à Influence-Day

Extrait 
Selon vous, dans quelles mesures la communication sur Internet autour du secteur de l’agro-alimentaire diffère-t-elle d’autres secteurs ? Voyez-vous d’ailleurs des similitudes avec d’autres secteurs ? Je ne sais pas si la communication de l’agroalimentaire diffère de celle des autres secteurs. Ce que je sais, c’est que l’alimentation est un sujet central dans les conversations des gens sur internet et en dehors. De plus, nous vivons dans une ère du soupçon, une société de la défiance où le moindre risque est assimilé à un danger direct. Les émotions et les perceptions prennent souvent le dessus sur les réalités scientifiques et techniques. Ce n’est pas un jugement mais un constat. Dans ce cadre, la communication sur internet dans le domaine de l’alimentation oscille rapidement entre deux grandes tendances, souvent excessives : une vision ultra positivée de l’alimentation (tendance autour du foodporn par exemple) où la gourmandise et la gastronomie sont sacralisées ; une vision anxiogène de l’alimentation nourrie par une forme de cacophonie nutritionnelle. Ainsi, sur le web, quel que soit l’ingrédient, on peut trouver tout et son contraire. Le consommateur peut vite être perdu et inquiets face à ces multiples injonctions contradictoires. Dans tous les cas, l’alimentation ne laisse pas indifférent."


Diplomatie Digitale
26/11/2015